Ce message vous a été adressé automatiquement. S'il ne s'affiche pas correctement, cliquez ici pour le voir dans votre navigateur.
Logo Berrand SARL

Chauffage - Plomberie-sanitaire -

Energies renouvelables - S.A.V.

''l'énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu'on consomme pas''

Maison
Cher(e) Guy BERRAND,
Bonjour à toutes et tous,
A quelques jours de l'automne, l'entreprise BERRAND sarl souhaite vous documenter sur l’entretien de vos appareils de chauffage au bois ou aux granulés de bois (pellets).

Ne sautez pas aussitôt sur votre téléphone à la lecture de cette lettre, il nous est impossible de faire l'ensemble des entretiens demandés aux mois de septembre ou octobre.
Cela s'étale sur l'ensemble de l'année et bien sûr vous avez tous un contrat d’entretien pour votre chaudière (CQFD!) qui donne la date anniversaire du dernier entretien ...

En "cadeau" vous trouverez ci-dessous un "livret d'entretien chauffage à eau chaude..." (à télécharger) que je vous recommande. Bonne lecture.
ENTRETIEN et RAMONAGE DES INSERTS et CHEMINÉES
On entend par ramonage le nettoyage par action mécanique directe de la paroi intérieure des conduits afin d’en éliminer les suies et dépôts, et d’assurer la vacuité de ceux-ci sur toutes leurs longueurs. Ces dépôts sont constitués de trois principaux produits résiduels, émanant notamment de la combustion du bois : la suie, le bistre, le calcin.
  • La suie, pratiquement incombustible, constituée par des matières inertes (cendre), de carbone volatil, se dépose sous forme pulvérulente (poussière) sur les parois du conduit. Elle vient en même temps s'agglomérer avec les goudrons.
  • Le bistre, composé à forte teneur en vapeur d'eau, chargé de parcelles de carbone et d'huiles empyreumatiques (qui produisent une odeur âcre d'une matière organique brûlée) se propage à l'issue de sa condensation, à travers les parois des conduits de fumée pour parvenir à l'extérieur. Le mélange s'oxyde au contact de l'air et laisse apparaître des couleurs et taches marron, jaune brun, accompagnées d'une odeur âcre caractéristique. Plus le combustible est humide, plus la condensation est importante, plus la formation de bistre sera importante. Le phénomène est accentué dans le cas de conduit non isolé.
  • Le Calcin, principalement formé de goudrons, de résidus et de suie agglomérée, se condense plus vite et à plus faible température que la vapeur d'eau. Il se dépose sur toute la surface des conduits de fumée, voire même dans les conduits de raccordement. Fortement collé sous la forme d'un vernis noir et dur, c'est un produit éminemment combustible, qui ne demande qu'à s'enflammer sous l'effet de la chaleur ou au contact d'une flamme. Il est par ailleurs très résistant aux hérissons ou à la raclette.
L'intérêt de ramoner les conduits est donc très important pour plusieurs raisons.
  • Pour la sécurité: Si un conduit est trop encrassé, le tirage diminue et un risque de refoulement des gaz de combustion dans l'habitation peut menacer la sécurité ou la vie des occupants. Le contrôle périodique des conduits permet de déceler les conduits défectueux ou fissurés. De même, le ramonage est la prévention liée au risque du feu de cheminée, déclenché la plupart du temps par un tirage excessif, une flammèche aspirée par la cheminée, par exemple. Celui-ci va prendre naissance par le bas pour aller vers le haut, de part le fait du tirage naturel. Son intensité sera variable selon l'épaisseur des dépôts et la hauteur du conduit.
  • Pour le rendement: Le ramonage ne concerne pas uniquement le conduit; le nettoyage du brûleur et de la chaudière (ou du foyer) fait partie généralement de cette opération d'entretien. On sait qu'un brûleur mal réglé produit beaucoup de suie, celle-ci se dépose alors sur les parois de la chaudière et peut atteindre une épaisseur considérable, réduisant ainsi l'échange thermique avec le fluide caloporteur (1 mm de suie équivaut à 12%de consommation de combustible en plus).
  • Pour la pollution : On sait que les émissions polluantes sont d'autant plus importantes que le conduit est encrassé. Grâce à des ramonages périodiques, on réduit l'encrassement des conduits, car plus les particules sont abondantes, plus il y a de chance que la vitesse des gaz capte au passage ces dépôts, pour les expédier dans l'atmosphère.

LES TECHNIQUES:

Le ramonage s'effectue traditionnellement manuellement, par le haut ou le bas des conduits. Différents types de hérissons peuvent être employés :
  • Métalliques : pour les conduits maçonnés.
  • PVC : pour la gamme de produits possédant une paroi intérieure lisse métallique.
  • Certains moyens mécaniques électriques existent pour les conduits très encrassés.
En plus des techniques traditionnelles, certains produits chimiques commercialisés viennent compléter ces modes de nettoyage. Dans tous les cas de figure, un certificat de ramonage doit sanctionner l'opération de ramonage. Il doit mentionner éventuellement les anomalies et les défauts constatés. Les certificats devront être conservés pour pouvoir être fournis en cas de besoin.

Le saviez vous ?

A combien peut-on estimer la température d'un feu de cheminée ?
Lors d'un essai, le C.E.R.I.C. (Centre d'Essais et de Recherches des Industries de la Cheminée) a pu mesurer, dans le cadre d'une recherche sur ce phénomène, une température avoisinant les 1050°C (en veine centrale). Il est à noter que 3 essais sont réalisés dans le cadre de la normalisation sur les conduits de cheminée, dont un égal à 1100°C.
(Document POUJOULAT S.A.)

ET NOUS COMMENT NOUS Y PRENONS NOUS ?

Vous venez de comprendre, après ces quelques lignes combien il est important de faire ramoner soigneusement chaudières et conduit de fumée, quelle que soit l’énergie employée, ainsi que les cheminées de salon et les inserts qui souvent y sont installés.
Pourtant ce travail est souvent réalisé par des personnes qui sont, soit incompétentes, soit mal équipées en matériel, ou simplement en mal « d’argent facile » pour réaliser ce genre de travaux. Ce service est une profession à part entière très réglementée.
Vous connaissez avec quels soins nous préparons le « chantier » lorsque nous intervenons à l’intérieur de votre appartement. Le matériel que nous mettons en œuvre est puissant et performant. Les professionnels que nous sommes ne rechignent pas devant la tâche, souvent très salissante, afin de vous assurez un hiver chaud et sans problème.
Il n’est pas rare, lorsque nous intervenons pour la première fois chez un nouveau client, de voir celui ci étonné par les précautions prises pour éviter les salissures et l’état dans lequel nous laissons les lieux, après avoir accompli la tâche qui nous a été confiée. La quantité de suie évacuée par nos soins, étant souvent en rapport avec le cœur que nous avons mis à l’ouvrage... et vous savez très bien l’ardeur que nous y mettons !
C’est une sécurité pour vous et votre matériel de chauffage et cela vous évitera peut être, de voir les pompiers un jour de très grand froid…

Notre entreprise est qualifiée QUALIBAT , (... vous savez, ce petit logo bleu, dans nos entêtes de papiers administratifs…) et est donc compétente pour réaliser ces opérations de ramonages et d’entretien des systèmes de chauffage.
Vous êtes de plus en plus nombreux à nous confier vos installations et nous vous en remercions.

A bientôt? Merci de nous avoir lu.
Le Webmaster de BERRAND sarl
Verneuil, le 21/09/2020
Inscrivez-vous à notre newsletter maintenant et vous ne manquerez jamais rien.
facebook twitter website